Sélectionner une page

Pour faire simple, l’empathie est la capacité à comprendre et à éprouver les sentiments, les émotions et la pensée d’autrui. C’est sans aucun doute une qualité humaine qu’il faut absolument avoir. Pourquoi ? Pour maintenir des relations saines et fortes avec les autres. Par ailleurs, elle nous aide à travailler efficacement et à réussir dans la vie en général. Alors, comment avoir de l’empathie ? 

Avant de mettre le point sur les pistes à suivre pour avoir et développer cette qualité, découvrons ensemble ce qu’est l’empathie et pourquoi faut-il absolument avoir cette valeur humaine. Allons-y ! 

Qu’est-ce que l’empathie ?

Si nous nous basons sur les définitions données par les dictionnaires, l’empathie est la faculté à se mettre à la place d’autrui. Mais comment peut-on la définir de façon concrète. 

Pour faire simple, il s’agit de la capacité à se mettre à la place d’une autre personne pour ressentir ses émotions, ses états d’âme, ses envies, etc.

Ainsi, la personne peut aider les autres à prendre de bonnes décisions ou à se sentir mieux dans leur quotidien. 

Quand on pose la question aux professionnels du développement personnel, la définition va plus loin par rapport à ce que nous avons cité ci-haut.

Un expert en coaching mettra tout en place et choisira les bonnes manières pour apporter les bonnes réponses à la personne coachée.

Pour y arriver, il doit impérativement mener un travail d’analyse en amont pour avoir une idée bien claire concernant son comportement, ses qualités, ses défauts… et tous les éléments pouvant lui être utiles.  

Le coach doit donc avoir de l’empathie pour pouvoir mieux cerner la personne accompagnée.

Il se basera sur son empathie pour mieux comprendre son coaché(e) et lui apporter les solutions nécessaires pour qu’il atteigne les objectifs escomptés. 

En gros, être une personne empathique, c’est avoir toutes les capacités nécessaires pour comprendre les besoins d’autrui et y répondre du mieux possible. 

Pas de panique ! Il s’agit d’une qualité humaine que l’on peut développer. Nous vous expliquerons comment ci-dessous. 

Les dimensions de l’empathie 

Il existe trois dimensions de l’empathie, à savoir :

  • L’empathie émotionnelle : il s’agit de la capacité de pouvoir reconnaitre les émotions d’autrui ; 
  • L’empathie cognitive : c’est la capacité de comprendre les raisons pour lesquelles l’autre ressente un tel sentiment ; 
  • Le changement de perspective émotionnelle ;

Les études sur l’empathie

Tout d’abord, il faut savoir que le terme « empathie » a été utilisé pour la première fois dans le monde de l’Art. Il fit l’objet d’une première étude en Allemagne, menée par Robert Visch. 

On la retrouve aussi dans le monde des philosophes. Pour Théodore Lipps, l’empathie est « un observateur [qui] se projette dans les objets qu’il perçoit ». 

Dans l’univers de la psychologie, cette notion a fait l’objet de nombreuses études, telles que celles menées par Freud. On la retrouve également en psychanalyse relationnelle et en sciences humaines.

Toutefois, il faut savoir que c’est Carl Rogers, un psychologue humaniste, qui a été le premier à associer l’empathie à une reformulation des sentiments d’autrui, exprimée de façon verbale ou non verbale.

Est-elle une valeur ? 

L’empathie est une valeur humaine que l’on doit avoir tous et toutes. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de la capacité à entrer en connexion avec une personne ou un groupe.

Elle est sans doute le plus grand des égards pour l’autre et est donc en haut de l’échelle des valeurs humaines, plus puissante que le respect, la bienveillance ou l’appréciation, car elle agit tout simplement en profondeur. 

Rappelons que c’est une qualité qui nourrit la sympathie, la compassion, la considération et la bienveillance ! 

La compassion et l’empathie, quelles différences ?

Il est important de faire la différence entre l’empathie et la compassion.

La première fonctionne comme un simple miroir des émotions d’autrui, alors que la deuxième implique un sentiment de bienveillance, avec la volonté d’aider la personne qui souffre. 

Ensuite, il faut de la compassion pour se projeter des émotions négatives générées par l’empathie. Il faut donc faire la différence entre un état empathique et un état compassionnel. 

Peut-on devenir une personne empathique ? 

Dans la vie, il y a des personnes qui sont naturellement empathiques et d’autres non. Heureusement qu’il est possible de développer cette qualité humaine pour améliorer nos relations et être plus souple. 

Pour avoir de l’empathie, nous mettrons le point sur les éléments les plus importants à prendre en compte. En général, les astuces à considérer sont :

  • S’intéresser davantage aux autres personnes ;
  • Développer l’intuition ;
  • Apprendre à ressentir les émotions sans jugement de valeur ;
  • Accepter les différences de comportements, de pensées, d’idées, etc.
  • Etc.

Dans certains cas, il est préférable de faire appel à un coach qui saura vous accompagner et vous aider à développer votre empathie. C’est sans doute la piste la plus recommandée. 

Femme qui apporte soutien et empathie à une amie, en gardant les paumes de ses mains sur son épaule. Fille ressentant du stress, de la solitude, de l'anxiété.

Pourquoi avoir de l’empathie ?

Comme déjà précisée ci-haut, l’empathie est une valeur humaine que chaque personne doit posséder. Alors, pourquoi avoir et développer cette qualité ? Nous faisons le point ! 

Une qualité importante pour notre carrière

Que vous soyez un dirigeant d’entreprise ou un salarié, que vous travailliez dans le milieu administratif ou technique, l’empathie ne peut qu’être utile pour développer votre carrière professionnelle. 

Comme vous le savez certainement, une bonne relation d’affaires repose sur la confiance. Et que pour la bâtir, il est indispensable de comprendre ce que les autres souhaitent et attendent. 

Que vous souhaitiez mettre en place une collaboration saine avec les autres membres de l’équipe ou votre dirigeant ou que vous essayiez de bâtir une relation basée sur la confiance dans votre vie professionnelle, cette qualité humaine vous sera d’une précieuse aide. 

Pour mieux gérer les conflits 

Quand nous percevons de façon subliminale ce que l’autre personne veut et ce dont il a besoin, il est très facile de trouver une solution « gagnant-gagnant » (Win-Win). 

C’est donc en se mettant dans un état empathique que l’on peut interpréter les signaux d’autrui et de chercher, ensemble, une solution qui convient aux deux parties.

Ainsi, nous pouvons mieux gérer les conflits et éviter les éventuels soucis qui pourraient avoir lieu dans la vie personnelle et professionnelle.

Pour convaincre et motiver les autres

Être une personne empathique, c’est avoir toutes les chances de votre côté pour convaincre les autres de votre point de vue et les motiver à accomplir une mission.

Ce point pourrait être utile pour les dirigeants et les personnes qui sont menés à gérer un groupe. 

Avoir de l’empathie aide à comprendre les autres et à utiliser les bons outils et les meilleures méthodes pour les convaincre et les motiver. Cette qualité humaine est sûrement l’une des plus importantes qu’une personne peut posséder. 

Pour ouvrir l’esprit et élargir l’horizon 

Comme déjà indiquée ci-dessus, l’empathie consiste à co-expérimenter le monde du point de vue d’autrui.

Ainsi, une personne forte en empathie ne peut que percevoir l’univers sous différents points de vue, ce qui est très important pour avoir un esprit ouvert et élargir son horizon.

Quand on voit le monde du point de vue des autres (sans oublier la nôtre), on perçoit les choses différemment, certes, mais surtout de façon complète. Résultat : nous vivons une vie plus épanouie.

En somme, avoir de l’empathie ne peut qu’être utile et bénéfique pour votre vie personnelle et professionnelle.

Mais comment peut-on développer cette qualité ? Ne vous inquiétez pas ! Nous vous expliquerons tout. 

Comment avoir de l’empathie ?

Entrons enfin dans le vif du sujet ! Comment peut-on avoir et développer de l’empathie, cette qualité si indispensable dans la vie de tous les jours ? 

Pour y arriver, il existe de nombreuses méthodes proposées par les experts du développement personnel. Nous en faisons le point sur les plus connues !

La méthode pour avoir de l’empathie

Pour devenir une personne empathique, il est recommandé de suivre ce cheminement :

  • Etape 1 : revenir à la source du problème ;
  • Etape 2 : faire le cheminement des émotions ressenties par autrui ;
  • Etape 3 : comprendre l’être humain et son fonctionnement ; 

Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour décoder la personne en face de vous et lui proposer les meilleures solutions et le soutien nécessaire.

Pour suivre le cheminement que nous venons de citer ci-haut, il existe 2 actions importantes : 

  • Action 1 : posez des questions et rebondissez sur les réponses !

L’écoute active est d’une importance particulière. Certes, il est facile de poser des questions, mais il est difficile d’avoir des personnes qui ont le sens de l’écoute et qui ont envie d’en savoir plus. 

Pour comprendre la personne en face de vous, il est conseillé de rebondir sur ses réponses en reformulant ses phrases ou en demandant plus d’explications. Ainsi, vous arriverez à comprendre les émotions ressenties par l’autre.

  • Action 2 : demandez conseil auprès des personnes qui vous entourent !

Pour avoir plus d’empathie, n’hésitez pas à demander conseil aux personnes qui vous entourent, notamment aux spécialistes du développement personnel. D’ailleurs, l’accompagnement d’un coach ne peut qu’être utile et bénéfique. 

Pour développer davantage cette qualité, voici les autres astuces à prendre en considération : 

Se mettre à la place d’autrui 

Certes, il est facile de dire « ce n’est pas si important », « je ne sais pas pourquoi tu le prends comme ça »…, mais il est préférable de se mettre à la place d’autrui pour découvrir à travers ses yeux ses ressenties et ses difficultés. Il se peut qu’il s’agisse de la goutte d’eau qui déborde le vase ou d’une petite chose qui cache d’autres soucis plus profonds. 

Il est indispensable d’être empathique pour avoir une idée bien claire de ce qui se passe dans la vie de la personne en face de vous. Ainsi, vous lui serez d’une précieuse aide.

Faire preuve d’attention et de sollicitude

Quand une personne vous raconte un souci personnel, il y a de fortes chances qu’elle ait besoin de votre soutien. C’est pourquoi il est recommandé de faire preuve d’attention et de sollicitude. 

Tenir compte des sentiments d’autrui

Selon les dires des experts du développement personnel, la plupart des personnes ne prennent pas en charge les sentiments des autres quand ils sont en train de mener une conversation.

En tenir compte, c’est reconnaitre l’importance de la personne en face de vous et de ce qu’elle vous dit.

Imaginons qu’une personne vous dit « Je ne me sens pas à l’aise avec Alice ! ». Prendre en considération son sentiment, c’est lui répondre : « Pourquoi tu ne te sens pas à l’aise » ou « Je suis désolé(e) d’entendre ça, mais que s’est-il passé au juste ? ». 

Poser des questions 

Lorsqu’une personne partage avec vous un problème personnel, n’hésitez pas à lui poser des questions pour qu’elle extériorise davantage ses émotions. Les questions posées doivent être pertinentes ! 

Imaginons que la personne vous confie qu’elle est sur le point de divorcer avec sa moitié. Posez-lui des questions du genre : « Que s’est-il passé au juste, raconte-moi ? », « Comment tu en es arrivé là ? », etc. Ainsi, la personne saura que vous vous intéressez à elle et vous en dira plus sur son problème.

Ne jamais précipiter la conversation 

Si jamais une personne partage avec vous une difficulté, il ne faut, en aucun cas, chercher à trop rapidement conclure la conversation. 

Imaginons que la personne en face de vous vient d’être licenciée et vous lui répondez en disant : « Je comprends. J’espère que tu trouveras rapidement un autre job ». Il faut savoir que la personne est déprimée et vous devez être empathique pour comprendre ses émotions. Et vu que le marché de l’emploi est saturé, il ne sert à rien de lui dire cette phrase. 

Au contraire, il faut lui poser les bonnes questions en lui disant par exemple : « Je suis désolé d’entendre ça ! Que s’est-il passé au juste ? ». 

Maintenant que vous savez comment avoir de l’empathie, il est temps de passer à l’action. Tenez en compte les points que nous venons de citer et vous deviendrez sans aucun doute une personne empathique, ce qui ne peut que vous aider à améliorer votre vie personnelle et professionnelle. 

Je propose également des formations si tu décide d’aller plus loin. Libre à toi d’y jeter un oeil ou non 🙂

Sinon je te dis à bientôt dans un autre article/ Podcast/ Vidéo.

Jerem

Ton Ebook Offert !

Ton Ebook Offert !

Bravo, vérifie tes mails et régale toi :-)