Sélectionner une page

Comment arriver à vaincre sa timidité facilement?

La timidité est une véritable plaie pour énormément de personnes. 

Pour elles, il est souvent compliqué de:

  • Passer un oral
  • Aborder quelqu’un
  • Ou même simplement de se rendre à une fête.

 Cela concerne beaucoup d’adolescents. Qui par exemple détestent prendre la parole en classe.

Mais cela suit également beaucoup d’adultes qui n’ont pas réussi à s’en débarrasser en grandissant. Dans ce petit guide, nous allons essayer de voir ensemble comment vaincre sa timidité.

1- Pourquoi vaincre sa timidité ?

La timidité est avant tout un trait de personnalité. On est de nature introverti, ou de nature timide.

Elle peut être vue comme un défaut, en effet personne n’est plus heureux parce qu’il est timide. 

  • Elle nous paralyse
  • Nous empêche de faire ce que l’on veut
  • La timidité nous fait culpabiliser, et angoisser 

Les personnes souffrant de timidité n’agissent que rarement comme elles le voudraient pour la vaincre.

Etant comme liées par une chaîne qui les empêche d’être libres de leurs actions. Lorsqu’une personne s’est libérée de cette timidité, elle peut vivre différemment et enfin comme elle le veut. 

Si vous lisez cet article, c’est certainement, car vous êtes touché par la timidité. 

Vous avez tous vécu ce moment où vous souhaitez déclarer votre flamme à quelqu’un sans jamais y parvenir.

 Ou cet instant où vous deviez passer un coup de téléphone et/ou votre coeur battait la chamade sans aucune raison. 

Ce moment gênant où vous êtes rentré dans une pièce remplie d’inconnus.

 Il y a des centaines d’autres exemples, je suis sûr que vous en trouverez plusieurs qui vous correspondent bien.

Il n’y a aucune honte à cela. Aucune, vraiment. Personne ne naît timide.

O le devient au cours de notre vie, généralement suite à des traumatismes ou des expériences sociales douloureuses.

 Donc logiquement, si la timidité n’est pas une caractéristique que l’on a à la naissance. C’est qu’on l’attrape et qu’on peut la perdre, même si c’est difficile. Un peu comme une maladie, elle peut être passagère. 

Si vous lisez ces lignes, c’est surement, car vous souhaitez vous débarrasser de votre timidité.

 Maintenant, au-delà de ce principe, vous avez votre (ou vos) principale(s) raison(s) de vaincre cette timidité.

Il en existe des milliers qui sont centrés :

  • sur votre vie
  • vos problèmes personnels
  • votre caractère et votre façon de voir le monde. 

Mais quelles que soient ces raisons, si vous arrivez à vaincre votre timidité, c’est le fait d’être libéré de cette peur qui vous permettra de réussir ce qui vous pousse à changer.

Moi aussi j’étais (très) timide, et aujourd’hui ça va beaucoup mieux.

Car j’ai suivi les conseils que je vais vous présenter dans cet écrit.

 Avant toute chose, je tiens à vous dire qu’il n’existe pas de méthode miracle.

La timidité est difficilement totalement vaincue, mais souvent fortement réduite.

 De plus, cela ne se “soigne” pas comme ça en un claquement de doigts. Il faut du temps et de la volonté pour que les choses s’améliorent.

2- Les trois raisons de la timidité

Il y a en quelque sorte trois profils différents de timides. Vous vous reconnaîtrez certainement dans l’un des trois axes suivants :

  • Une conscience de soi excessive. La conscience de soi est la faculté de penser ce que l’on vit en permanence. C’est aussi prendre conscience de ses désirs et de sa propre identité. Cela cause souvent une impression de vivre dans un monde extérieur, un peu comme dans un rêve. Cela altère la perception que l’on a de l’environnement, mais aussi des êtres qui nous entourent.
  • Le fait d’accorder trop de valeur aux choses que l’on fait mal lorsqu’on est entouré. Certaines personnes, lorsqu’elles sont au contact de la société, ont tendance à penser que tout ce qu’elles font est mal. Ainsi, à force d’être persuadées de ne jamais pouvoir agir de la bonne façon en public, elles se renferment sur elles-mêmes. Et ce généralement sans s’en apercevoir, ou du moins, sans savoir pourquoi.
  • Une mauvaise considération de soi. C’est-à-dire le fait de se sous-estimer en permanence, de penser ne jamais être à la hauteur. De n’avoir aucune confiance en soi. Ce troisième type est le plus courant. Il est souvent la conséquence d’un manque d’attention et de considération des autres. Ces personnes-là ont souvent des difficultés sociales. Elles ont tout le temps peur de décevoir. Ce qui leur donne une timidité particulièrement prononcée.

3- Nos conseils pour vaincre votre timidité

Cette partie sera divisée en deux catégories. La première sera une liste concise de nos conseils, et la seconde détaillera chacun d’entre eux.

Voici nos conseils :

  • Comprenez pourquoi vous êtes timide
  • Effectuez des actions quotidiennes : pas à pas
  • Soyez patient
  • Soyez indulgent avec vous-même
  • Enfin, quand vous serez prêt, sortez de votre cocon

Nous allons maintenant vous expliquer en détail ce que nous attendons par ces conseils:

Pourquoi ils sont pertinents et comment en les exploitant vous réussirez à vaincre votre timidité.

3-1 Comprenez pourquoi vous êtes timides

Comme nous l’avons précédemment dit, personne ne naît timide. 

La timidité résulte souvent de difficultés dans la vie sociale.

Essayez de réfléchir à ce que vous avez vécu, de comprendre ce qu’il s’est passé. Pourquoi ce qui aujourd’hui vous embête depuis des années est devenu l’une de vos caractéristiques. 

Cela vous aidera à vous rendre compte que vous n’y êtes pour rien et à accepter plus facilement ce qui vous arrive.

Avant de commencer à vouloir changer, faites la paix avec votre passé.

Un coaching peut être bénéfique dans ce cas.

En effet, en coaching, nous commençons par une introspection et à travailler sur la connaissance de soi.

L’objectif étant de remonter à la racine, et de « soigner » le problème en profondeur. Ensuite on travaille sur les objectifs.

Vous devez également réfléchir aux événements dans lesquels vous êtes le plus timide, ceux qui sont particulièrement difficiles pour vous. De même, cela vous permettra de mieux appréhender votre timidité.

Vous pourrez en effet, à partir de ce travail, prévoir les moments qui vont vous angoisser. Ces moments où vous allez ressentir cette timidité. Cela peut être l’occasion de faire des exercices de relaxation avant ces instants compliqués pour vous.

 Il existe de nombreux exercices proposés sur le web, ainsi que des applications à installer sur votre smartphone tel que des applis de méditation. 

Vous pouvez également suivre une formation pour connaître les axes sur lesquels travailler; et ensuite vous mettre au boulot.

Cela vous aidera, dans un premier temps, à être un peu plus détendu et un peu moins angoissé.

Cependant comme vous vous en doutez, il ne s’agit que de la première étape et ce n’est pas la solution sur le long terme.

3-2 Effectuez des actions quotidiennes : pas à pas

Essayez d’enlever les blocages petit à petit et par ordre croissant :

Ne vous attaquez pas à quelque chose qui vous fait ultra méga peur pour commencer !

Au début de votre travail, vous pouvez effectuer des actions qui ne vous effraient pas, mais que vous n’aimez pas faire.

Pour les personnes très timides, ça peut juste être l’action de dire bonjour aux personnes croisées dans la rue. 

La deuxième étape peut être de leur dire bonjour en leur souriant et en les regardant dans les yeux. Et ainsi de suite.

Si cela ne vous dérange pas actuellement, ou encore mieux si vous le faites avec plaisir, trouvez-vous autre chose qui ne vous fait pas peur, mais que vous n’aimez pas faire. Des choses pour lesquelles vous n’êtes pas à l’aise.

Vous pourriez par exemple prendre des nouvelles de votre boulangère, de votre coiffeur ou encore de votre caissier.

 Essayez, une fois que vous êtes à l’aise et que c’est devenu naturel pour vous d’augmenter un peu la difficulté, de façon à vous sentir plus libre de vos actes au fur et à mesure.

On appelle cela la zone de confort. On peut le voir comme un cercle qui contient toutes les choses pour lesquelles vous êtes « à l’aise ».

Le but est d’elargir cette zone et donc ce cercle, en sortant de cette zone petit à petit. En testant des choses nouvelles.

En plus de devenir naturel pour vous, cela vous aidera à prendre confiance et à augmenter votre estime de soi et vaincre cette timidité qui vous ennuie tant.

Cela est très important. Car comme nous l’avons vu précédemment, un manque de confiance en soi est l’une des trois causes de la timidité.

La formation Killer première impression est un bon moyen de commencer à mettre le pied à l’étrier pour un introverti.

Nous y allons étape par étape. Je décompose chaque éléments qui permettent de réaliser une première impression mémorable auprès d’inconnus.

Cela peut vous aider

  • démarrer vos interaction
  • inspirer confiance
  • gérer comme un chef le reste de vos interactions.
  • Comprendre les mécanismes qui font une bonne interaction

L’objectif est que vous preniez confiance en vous par la suite.

3-3 Soyez patient

La clé de votre travail sera la patience. 

Vous ne devez pas brûler les étapes.

Cela risquerait de vous décourager, et de voir ce travail comme un enfer. 

C’est essentiel de comprendre que chaque personne a besoin de plus ou moins de temps pour réaliser chaque étape.

Vous devez accepter d’attendre d’être bien prêt pour passer à la mission suivante. Prenez votre temps.

C’est important pour garder de la motivation.

Au-delà de ça, il est fort probable que vous ayez parfois des moments difficiles à vivre : j’en ai eu, et beaucoup de personnes voulant changer au niveau de leur timidité en ont.

 Il n’y a pas de honte à faire une pause pendant quelque temps si vous sentez que cela vous demande trop d’efforts.

Parler à quelqu’un ou se faire accompagner peut vous permettre de garder de la motivation et d’être poussé par quelqu’un.

 Si vous prenez bien le temps et que vous vous fixer en permanence des objectifs qui ne sont pas trop exigeants. Alors ces moments difficiles devraient être largement diminués. 

Vous comprenez donc pourquoi je vous demande d’être patient : c’est uniquement pour que vous meniez à bien votre programme.

 En évitant les moments difficiles, vous irez certainement plus vite. Même si vous avez pris votre temps, que si vous avez régulièrement des mauvaises phases qui vous poussent à mettre entre parenthèses votre envie de changer.

De plus, chaque moment difficile peut remettre en question votre volonté d’effectuer ce travail : vous devez donc vous montrer patient pour aller au bout. 

Et tout faire pour garder la volonté si vous avez un coup de moins bien.

3-4 Soyez indulgent avec vous-même

Beaucoup de timides se sentent responsables. 

Cela ne doit pas être votre cas. 

Arrêtez de vous juger sans arrêt, je vous rappelle d’ailleurs que c’est cette façon de mal vous considérer qui peut être à l’origine de votre timidité. La fameuse racine du problème.

Arrêtez d’alimenter cette racine, coupez la !!

Soyez fier de la personne que vous êtes, acceptez vos défauts, vos difficultés, y compris votre timidité.

 Attention, quand je vous dis de l’accepter, je ne dis absolument pas d’accepter de vivre toute votre vie avec. 

Je vous explique simplement que chaque être à son caractère, et pour essayer de le changer. Il faut commencer par s’accepter soi-même.

 Une fois que vous ne serez plus focalisé sur le fait que vous êtes nul, car vous êtes timide. Mais sur le fait que vous êtes timide, mais que ce n’est pas grave, car vous allez changer, les choses pourront évoluer.

De plus, pendant votre travail, vous risquez de ne pas réussir tout du premier coup. 

Parfois, vous vous donnerez un objectif, qui peut être par exemple d’aborder quelqu’un, mais au moment de le faire, vous n’oserez pas.

Il n’y a rien de grave, gardez en tête que personne ne réussit tout du premier coup dans sa vie. 

Vous aviez la volonté de le faire, vous n’êtes pas prêt, mais vous allez y arriver.

3-5 Sortez de votre cocon

Il s’agit de la dernière étape. Le temps est venu de prendre vos responsabilités 🤩

Cela ne doit intervenir que lorsque vous vous sentez prêts.

Que vous avez réalisé un long travail pour élargir votre zone de confort.

Avant de commencer ce programme, fixez-vous quelques objectifs qui vous semblent impossibles à réaliser à cause de votre timidité.

Des objectifs qui vous effraient profondément, qui vous semblent lointains.

Avouez la vérité à la personne que vous aimez, vous produire sur scène si vous êtes musicien, avouer quelque chose dont vous avez honte à votre famille ou vos amis…

Je ne sais pas, mais ça doit être quelque chose dont vous avez profondément envie, mais dont vous ne vous pensez pas capable.

3-6 Exemple d’exercice pour débuter.

Prendre son téléphone, et envoyer 1 texto à 5 personnes à qui vous tenez, et leur demander ce qui est selon elles, vos 5 plus grandes qualités.

Cet exercice va vous faire énormément de bien, puisque ressortiront des qualités que vous n’auriez peut être jamais imaginé.

Cela vous fera du bien au mental, et à votre confiance en vous.

 Encore une fois, vous devez prendre le temps qu’il faudra, et être indulgent avec vous si vous n’y arrivez pas du premier coup. 

Peu importe. Vous devez juste être convaincu que vous finirez par y arriver. Et vous le ferez.

Notre guide touche à sa fin, et j’espère sincèrement qu’il vous aidera à sortir de votre timidité et à réaliser vos objectifs les plus fous. N’hésitez pas à interagir avec nous via les commentaires et à partager cet article s’il vous a aidé !

Si vous voulez aller plus loin et commencer à mettre le pied à l’étrier.

Voici les programmes de confiance et de connaissance de soi que je propose.

En route vers la Non timidité 🤩🤩🤩

Ton Ebook Offert !

Ton Ebook Offert !

Bravo, vérifie tes mails et régale toi :-)